Se préparer pour un entretien

Jeune femme passe un entretien face à deux femmes et deux hommes
18
May
2017

Toujours dans l’optique de vous apporter quelques conseils, nous abordons aujourd’hui un sujet délicat. Comment se préparer pour un entretien ? Nous avons regroupé quelques idées pour rappel, en espérant que cela vous serve !

La préparation

Commençons par le commencement, revoyons ensemble les quelques points essentiels pour bien démarrer votre entretien. Dans de bonnes conditions, vous aurez les meilleures chances d’obtenir le poste.

La tenue

Bien entendu, il faut savoir s’adapter à l’endroit où vous allez potentiellement travailler. Avant l’entretien, pensez à demander si possible qu’elle est la politique de l’entreprise au regard du style vestimentaire. Quid des tatouages, piercings, teintures et autres ? Certains employeurs sont plus souples que d’autres. A vous donc de décider si votre style habituel mérite d’être sacrifié ou atténué pour un emploi. Nous vous souhaitons de rencontrer des employeurs tolérants pour garder un peu de diversité ! Pour un entretien, quoi qu’il en soit, on opte en général pour une tenue sobre. Pantalon, veste, chemise, cravate pour les hommes; veste, chemise et tailleur pour les femmes.

Évidemment, cela reste très classique. Si on vous y autorise, venez en tenue casual-chic, pour être habillé plus simplement mais toujours de manière appropriée. Préparez vos affaires à l’avance ! Vous éviterez la mauvaise surprise d’une chemise froissée à repasser en catastrophe. Vous devez à tout prix avoir l’esprit à ce que vous faites, et ne pas accumuler les facteurs de stress supplémentaires.

L’entreprise

Quelques jours avant l’entretien, affinez également votre connaissance de l’entreprise pour laquelle vous postulez. Tout d’abord, d’un point de vue logistique. Où se situe-t-elle ? Comment y accéder ? Par quel moyen de transport ? Combien faut-il de temps pour effectuer le trajet depuis votre domicile ? Prévoyez tout cela à l’avance. Si vous en avez la possibilité, allez repérer les lieux pour ne pas arriver en retard le jour J. Deuxièmement, allez chercher des informations sur l’entreprise. Renseignez-vous sur son histoire, ses dirigeants, le groupe auquel elle appartient peut-être. Vous devez savoir pour quoi vous postulez et chez qui. Notez vos questions à l’avance ! On vous demandera quasi-systématiquement si vous en avez. Quelqu’un d’intéressé aura toujours des questions, débrouillez-vous pour en avoir.

Vous devez être capable de répondre aux questions que l’on vous posera. Aussi bien sur l’entreprise pour voir si vous savez de quoi il en retourne, que sur le poste ou sur vous. Lorsque vous postulez, ayez bien en tête les missions que l’on vous confiera si vous êtes pris. N’hésitez pas à demander quelles sont les valeurs de cette entreprise qui vous intéresse. Posez des questions sur l’ambiance, les rapports avec les collègues, le fonctionnement et la vie du bureau. Si possible, essayez déjà de créer du lien avec la personne qui vous reçoit.

Le Jour J

Ça y est, vous y êtes. C’est le grand jour ! Vous êtes prêt à affronter l’entretien. Plus qu’à l’heure, vous êtes un peu en avance. On vous invite à entrer, comment réagir ? Pensez bien à avoir avec vous vos documents (CV, pièce d’identité, lettre de motivation, portfolio, etc…) et un bloc pour prendre des notes.

 

Le comportement

Soyez toujours courtois, même si vous vous faites un peu « bousculer » pendant l’interview. Évidemment, vous ne devez pas tolérer de dérives. Vous n’êtes pas venu pour souffrir. Mais ne soyez pas surpris si on tente de vous piéger avec certaines questions. Après tout, on vous fait passer un test, pour voir comment vous réagissez dans certaines situations. Répondez aux questions qu’on vous pose, mais prenez votre temps. Surtout si vous stressé, vous pouvez demander une minute de réflexion avant de répondre afin de respirer et de ne pas bafouiller. Ensuite, montrez votre enthousiasme ! Vous êtes là pour un travail, vous devez être motivé ! Personne n’engagera quelqu’un de terne qui n’a visiblement pas envie d’être là.

Évitez de tomber dans les écueils habituels. Ne demandez pas à la fin de l’interview si vous avez le poste. Au contraire, remerciez la personne pour son temps et l’attention qu’elle vous aura accordé. Avant que l’on vous raccompagne, demandez quelques renseignements sur la suite à venir.

Le debriefing

Relisez les notes que vous avez prises pendant votre entretien. Avez-vous oublié de poser une question ? De parler d’une de vos expériences qui aurait été pertinente ? Peut-être que vous avez relevé une erreur que vous auriez fait à un moment. Réfléchissez à ce qui s’est passé et voyez quels sont vos points à améliorer. Notez également les bons points, pour voir vos progrès et avoir une vision positive quant à votre recherche d’emploi. Quelques temps après, recontactez votre contact pour avoir des nouvelles. Relancez-le une semaine après si vous n’avez pas eu d’information avant. Attention à bien regarder vos mails, consulter votre répondeur régulièrement après un entretien. On pourrait vous en demander un deuxième passage ou vous donner un renseignement crucial. Ou vous dire que vous commencez lundi prochain !

A lire aussi :