Déchiffrer la composition de vos produits

produits alimentaires sur une table
12
September
2019

C’est toujours la même rengaine : on vous vante les bienfaits d’un produit, le packaging laisse entendre qu’il sera efficace et la publicité vous fait croire qu’il est naturel. Puis, tout à coup, une étude sort et vous dit que votre produit préféré du moment n’est en fait qu’une vaste mascarade et qu’il peut même être dangereux. Mais comment faire pour déchiffrer le dos d’un produit lorsque l’on est perdu au beau milieu des latinismes en tout genre et des noms chimiques compliqués ? Nous allons voir quelques astuces pour être sûr de ne plus vous tromper ?

Comment lire la composition d’un produit ?

La composition d’un produit est bien souvent la dernière chose que l’on a l’idée de lire au dos du packaging. Et pourtant nous devrions tous ! Mais comment lire la composition d’un produit ?

La règle de l’ordre décroissant

Il faut savoir que les fabricants rédigent la composition des produits avec une certaine logique et certaines règles. Si dans la plupart des pays européens la rédige avec des latinismes, beaucoup de pays anglo-saxons la rédige dans la langue du pays, mais tout doit être écrit dans l’ordre décroissant. Le premier terme indiqué représente celui présent en plus grande quantité dans le produit. Pourquoi est-ce important ? Tout simplement parce que certains produits controversés, s’ils sont écrit vers la fin, ne représente pas de danger potentiel.

Les substances à risque et controversées

Parlons donc des fameuses substances à risque et des substances controversées. Parmi eux, on retrouve les perturbateurs endocriniens, qui malheureusement sont présents dans la plupart des produits cosmétiques que nous achetons dans le commerce et qui sont en fait des produits ayant des effets néfastes sur le système hormonal. On trouve aussi divers types de silicones et de parabens, ainsi que des parfums qui peuvent s’avérer néfastes sur le long terme. Pour davantage de précisions sur les noms utilisés pour définir ces substances dans la composition des produits, vous pouvez vous référer à l’observatoire des cosmétiques, dont nous parlerons plus bas.

Des bienfaits aux noms compliqués

Pas de panique ! Ne reposez pas un produit parce que des termes de la composition vous sont inconnus et qu’ils vous semblent chimiques. Parfois, des éléments simples et bons pour la santé peuvent porter des noms quelque peu barbares comme « tocophérol » pour décrire la vitamine E ou encore « acide ascorbique » pour parler de la vitamine C. Pour y voir plus clair, voici quelques sites et quelques applications utiles afin de comprendre ce qui se cache dans ce que vous achetez.

Les applications et les sites utiles

Non, nous ne sommes pas tous chimistes ou scientifiques de haut niveau et nous ne connaissons pas tous les termes qui se trouvent au dos de nos crèmes ou de nos shampoings. Mais pas besoin pour autant de les étudier un par un ; voici quelques pistes si vous souhaitez gagner du temps et investir dans des produits bons pour votre santé.

L’observatoire des cosmétiques

L’observatoire des cosmétiques est un site indépendant publiant les analyses d’experts non affiliés à des marques ou des laboratoires cosmétiques. L’avantage du site, c’est que vous trouverez une base de données conséquente avec les noms chimiques de milliers de substances présentes dans vos cosmétiques ainsi que des publications avec les plus récentes avancées dans le domaine.

INCI beauty : l’app à télécharger absolument

INCI beauty – uniquement disponible pour Apple actuellement – est une application qui vous permettra de gagner du temps. L’application dispose d’une base de données dans laquelle sont répertoriés des milliers de produits différents. Des étiquettes du vert foncé au rouge intense vous indiquent les produits sains et ceux potentiellement dangereux. Si le produit n’est pas répertorié, scannez-le et INCI vous dira ce qu’il en est !

Pharmapocket : la pharmacie passée au peigne fin

Pharmapocket fonctionne sur le même principe que INCI beaty, à ceci près qu’il concerne davantage la dermocosmétique et les produits vendus en pharmacie. Disponible aussi bien sur l’App Store que sur Google Play, vous pouvez l’utiliser partout. Une note de 0 à 10 est attribuée et facilite le choix de vos cosmétiques.

A lire aussi :