Customiser ses ballerines avec des rubans pour un look de danseuse

femme qui danse en ballerines
7
October
2019

Noire, rouge ou encore en dentelle, on a toute une paire de ballerine dans notre dressing. Malheureusement, on les laisse souvent au placard au profit de traditionnels mocassins ou baskets Nike super confortables. Sensation de ne pas être assez habillée ou effet trop passe-partout ? Un peu de bricolage et on oublie les fausses idées sur les ballerines ! On opte pour le ruban afin de leur donner un coup de fraîcheur. Rien de plus élégant qu’un pied aux allures de danseuse. Tour d’horizons des conseils de notre équipe !

Bien choisir son matériel avant toute manipulation

Première règle : un ruban ni trop fin, ni trop large.

Avant de se lancer dans l’opération « bricolage », il faut bien s’équiper. Choisir son ruban selon ses goûts est primordial mais son épaisseur est un paramètre tout aussi important. On le prend alors au minimum avec 2 centimètre de largeur. Un ruban trop fin ne tiendra pas la cheville et aura peu de chance de résister longtemps à tous nos déplacements. Oui à l’esthétisme mais à l’aspect solide aussi !

Chaque couleur a son look

Une fois que les 2 centimètres d’épaisseur sont respectés, on hésite entre tous les rubans du rayon. En soie, à motif ou tout simplement noir ? Pour un look totalement danseuse, on adopte le ruban de soie couleur chair qui ira à merveille avec nos Repetto beiges. Pour un style plus rock, on prend le ruban à motif fleuri qui s’accouplera parfaitement aux ballerines colorés. Quant au look glamour, on se décide pour le ruban noir brut que l’on associera avec des ballerines noires également. Une infini de possibilités mode s’offre à nous ! Et chaque style aura fière allure.

Et l’élastique ?

Souvent, on oublie un élément essentiel : l’élastique ! Il sert à tenir correctement la cheville. Tout comme le ruban, on le choisit suffisamment large, autour de 2 centimètres. Conseil : le prendre dans les mêmes tons que le ruban pour éviter la surcharge de couleurs. 

Sortez vos outils !

Une cheville bien tenue

Avant de se lancer dans la couture du ruban, place à l’élastique qui joue un rôle important dans la bonne tenue de la cheville. Que faire ? On se munit d’un fil à coudre de la couleur de son choix puis on place l’élastique au niveau de la couture sur l’un des côtés du talon. On pique quelques lignes sans se blesser le doigt et sans oublier de faire un double nœud avant de couper le fil. Selon le tour de cheville, on garde la longueur de l’élastique nécessaire. Et c’est parti pour la même opération de l’autre côté du talon. Attention à bien rester symétrique lors du placement de l’élastique. L’élastique enroule le haut de la ballerine et nous invite à y glisser notre pied.

Opération séduction

Le moment de customiser les ballerines est arrivé. Attention car c’est l’instant le plus crucial qui va sublimer le pied. D’abord, quelle longueur choisir ? Pour le savoir, on enfile son pied dans la ballerine afin d’enrouler correctement le ruban autour de la cheville une ou deux fois selon ses désirs. Selon que l’on souhaite une boucle, on garde environ 15 centimètres de plus. A l’aide d’un stylo, on fait une petite marque pour repérer l’endroit où couper. Un premier ruban est prêt ! Le second doit posséder la même longueur afin d’être le plus identique possible.

Les deux rubans en main, on se pose la question « où les coudre ? » Au niveau du jambier postérieur de la cheville. Toujours de façon symétrique ! En quelques coups d’aiguille, la ballerine est vêtue de part et d’autre de beaux rubans.

Tout est dans le style

« Comment je m’habille ? »

La meilleure option pour mettre en avant vos ballerines customisées ? Opter pour une robe ou une jupe qui assurent un effet élégant immédiat. Autre astuce possible : un pantalon fluide taille haute ou un jean qui s’arrête à la cheville. L’objectif est tout de même de rendre visible les rubans ! Pour les vêtements, attention au total look noir qui donne un côté triste. Jouez sur les couleurs sans en abuser !

Règles d’or

Les petits chaussons customisés en main, on se remémore les incontournables règles des ballerines : à enfiler sans chaussettes (jamais !) et veiller à ne pas avoir de plis sur les rubans.

A lire aussi :